image Mimotec d'une roue d'ancre et d'une ancre

Sur un marché de 8,5 millions de montres mécaniques près de 15% des échappements (ancres, roues d’ancres) proviennent de la société Mimotec SA.

Fondée en 1998 par le Dr. Hubert Lorenz, Mimotec s’est profilé aux cours des années comme un acteur important dans le secteur de l’horlogerie. Plus connu pour la prototypie et les petites séries, la technologie UV-LIGA est aujourd’hui également utilisée pour une production de « masse ».

Avec près de 2500 articles différents produits chaque année dans notre usine de Sion, la roue d’échappement et l’ancre sont de loin nos « Best-seller » avec plus d’un million de roues livrées en 2019. L’échappement est un bel exemple de composant stratégique pour lequel le procédé UV-LIGA* offre de nombreux avantages face aux méthodes de productions traditionnelles.

Un des intérêts réside dans le choix de la matière électroformée en nickel-phosphore (NiP) dont la caractéristique est d’être 100% amagnétique. Associé à une grande précision et une liberté de design, le procédé UV-LIGA est aujourd’hui devenu un incontournable pour les composants de l’échappement (roue d’échappement, ancre et dard).

Soucieux de livrer un produit le plus abouti possible, Mimotec propose également de fournir des mobiles d’échappements assemblés. Equipée d’installations ultra-modernes et fort de plusieurs années d’expérience, Sigatec, notre société-sœur, assemble aujourd’hui des échappements en silicium et LIGA.

Ouvert à l’ensemble de l’horlogerie suisse et étrangère, Mimotec se positionne comme un partenaire fiable offrant une technologie robuste du prototype à la grande série.

*UV-LIGA : méthode de fabrication par croissance galvanique

Pour toute demande : info@mimotec.ch